Maison Chaumet

Bonjour les fashionistas, avez-vous déjà entendu parler de la Maison Chaumet ? Si ce n’est pas le cas, il n’y a rien de grave, ne vous inquiétez pas. Ce n’est pas une honte de ne pas savoir ce que c’est ? Je vous en parle aujourd’hui en 9 dates très importantes de son Histoire ! Je vous souhaite la bienvenue aux portes de la Maison Chaumet.

1780 

Marie-Etienne NITOT est le fondateur de Chaumet, fin du XVIIIème siècle. Le mariage de Napoléon avec Joséphine, puis avec Marie-Louise de Habsbourg-Lorraine, petite nièce de la reine Marie-Antoinette, apporte à Chaumet de somptueuses commandes.

Nitot devient le joaillier le plus recherché d’Europe. Une clientèle fidèle et prestigieuse n’est présente que pour ses magnifiques créations.

https://www.chaumet.com

1804

Le goût de Napoléon pour les bijoux est politique. Il veut refaire de la France le centre de création du luxe et de la mode telle qu’elle l’était avant la Révolution de 1789.

Créateur et novateur, ce dernier transmet à ses successeurs ce même souci de qualité et d’originalité.

1850

A la chute de l’Empire, les successeurs de Nitot consacrent le bijou romantique inspiré des arts décoratifs de la Renaissance italienne et du XVIIème siècle.

En 1853, Paris retrouve une vie brillante et renoue avec sa réputation internationale de haut lieu du luxe et de la mode. Une atmosphère propice à la création de joyaux à porter le jour ou le soir avec les somptueuses robes de bal.

https://www.chaumet.com

1900

C’est avec une créativité tout à fait exceptionnelle que Joseph Chaumet s’impose en maître incontesté de la Belle Epoque et donne son nom à la Maison. Les aigrettes et les diadèmes, emblèmes sociaux et accessoires de mode, constituent une spécialité chez Chaumet.

1910

Les bateaux à vapeur permettent des voyages plus rapides au début du 20ème siècle, les princes indiens prennent goûts aux plaisirs européens. Grands collectionneurs de bijoux, ils apportent Place Vendôme leurs pierres pour les faire remonter sur de légères montures de platine.

https://www.chaumet.com

1920

Le style des bijoux devient plus géométrique en harmonie avec la mode « garçonne » des années Vingt qui se féminisera dans les années Trente. Ce style donne naissance à l’Art Déco couronné par l’exposition des Arts Décoratifs à Paris en 1925. L’emploi de pierres semi-précieuses, le noir et le blanc ou encore les inspirations exotiques caractérisent ce style.

1930

Dans le sillage des années Trente, Chaumet perpétue son style tout en lui imprimant une modernité qui se fait l’écho du bon goût de la parisienne, toujours à la recherche de nouveauté et d’avant-garde…

https://www.chaumet.com

1970

Des bijoux en or parfois associé à des pierres dures, du bronze ou de la nacre sont désormais proposés dans un nouveau concept de boutique.

https://www.chaumet.com

2016

L’atelier Chaumet situé au 12, place Vendôme est le témoignage de ce savoir-faire transmit d’un chef d’atelier à un autre sans interruption depuis 1780 à nos jours.

Collection 2019

« A l’occasion de la 19ème édition du Grand Prix Horlogerie de Genève, Chaumet met à l’honneur Soleil de Minuit, sa montre de Haute Joaillerie à Tourbillon Volant, présélectionnée dans la catégorie complication pour dame »

https://www.chaumet.com

Voilà, vous connaissez la vraie histoire de cette Maison. Si vous souhaitez lire deux anciens articles, je vous propose celui sur la marque Mayrena ainsi que celui sur l’histoire du Rubis ! Bisous. Mary

Author: Une Ronde à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam