L’histoire du Rubis

Voici donc l’histoire du rubis: le nom de cette gemme vient du latin rubeus (rouge). Sa couleur est due à des atomes de chrome et s’il contient trop d’atomes de fer, il tire sur le brun, ce qui le déprécie fortement.

Cette variété du corindon cristallise sous forme rhomboédrique. La variété chromifère rouge, la plus recherchée est celle dite « sang de pigeon ». C’est d’ailleurs la pierre précieuse la plus rare et la plus chre quand elle est d’excellente qualité, transparente à translucide avec un éclat vitreux ou adamantin.

Les principaux pays producteurs de cette pierre précieuse de qualité sont asiatiques : Birmanie, Sri Lanka, Thaïlande, Cambodge et Vietnam. En Afrique, et notamment dans le Sud de la Tanzanie, il existe des pierres de grandes dimensions d’assez belle couleur, quoique opaques. C’est également le cas en Europe, dans la région de Prilep, en Macédoine, où les cristaux de rubis rosés sont de grande taille.

L’unique pierre naturelle pouvant ressembler à cette gemme est le spinelle. Les imitations de mauvaise qualité sont exécutées en verre ou en quartz coloré. Certains « faussaires » collent un morceau de verre sous un morceau de rubis authentique. Aujourd’hui, les principales imitations de celle-ci sont synthétiques : fabriquées depuis plus d’un siècle, elles sont particulièrement trompeuses.

Quelques chiffres importants

1961 : le plus grand rubis jamais trouvé pesait 3 421 carats mais il fut brisé et le plus gros morceau atteint 750 carats.

Edwardes Ruby : le Museum of Natural History de Londres expose un rubis de 167 carats.

Pace Rubis : rubis de 43 carats a été découvert après la guerre de 1914-1918, d’où son nom.

Sculpture de 3 000 carats : l’Américain Harry Derian a fabriqué une sculpture toute en rubis de Mozambique.

Utilisation en joaillerie

Comme toutes les pierres précieuses, le rubis est utilisé par les joailliers.

Il est, également, utilisé dans l’Horlogerie, pour la fabrication des paliers qui supportent les pivots des axes du rouage en acier, à cause des frottements extrêmement réduits du métal sur la pierre.

 

Bague dôme des années 60 en or jaune sertie de rubis et diamants
Rubis (source google)

La naissance du rubis

La rareté et la beauté du rubis, introduit en Europe par les Etrusques et les Grecs vers 500 avant J.-C., en ont fait une pierre extrêmement précieuse depuis l’Antiquité. Elle est souvent citée dans la Bible, comme dans le Livre d’Esaïe (54), qui dit en parlant de Jérusalem comme épouse du Seigneur : « Je te fonderai sur des saphirs, je te ferai des créneaux en rubis, tes portes en pierres étincelantes ».


Au Moyen Age, le rubis symbolisait le sang du Christ et les rois le portaient sur leur couronne en signe de leur foi. On raconte qu’un rubis traversa les siècles depuis l’empereur romain Auguste, dont il était le sceau, jusqu’aux rois de France…

Les vertus du rubis

Dès l’Antiquité, cette pierre était utilisée pour soigner le cœur. Aujourd’hui, en lithothérapie, on l’utilise pour aider à soigner les problèmes cardiaques – toujours lié au cœur – et circulatoires. Il aurait, aussi, la capacité de réguler le cycle féminin, de lutter contre la fièvre et les infections.

Il permet d’éviter les cauchemars et l’angoisse. A le porter lorsque vous allez à un entretien, au travail ou dans un endroit que vous ne connaissez pas.

Si vous êtes du signe du Lion, cette pierre précieuse est associée à vous. Sa couleur vive et flamboyante reflète au caractère conquérant, passionné et orgueilleux du Lion. En chine, il est le symbole du signe du Chien et symbolise le courage. Et pour ceux qui sont mariés, le rubis célèbre les 35 ans de votre alliance.

Les grands joailliers

Les grands joailliers sont les premiers à travailler avec cette pierre précieuse. Je vous ai sélectionné un bijou par marque. Il suffit de cliquer sur le nom de celle-ci pour voir le bijou (bijoux protégés).

En premier lieu, je commence par la marque Cartier avec de belles boucle-d’oreille « oiseaux ». Sertis de diamants, d’émeraudes, de nacres et de rubis; laissez-vous emporter par la magie de cet envol surprenant. La nacre se situe dans les yeux où l’émeraude est sertie correspondant aux yeux des oiseaux. Ce sont des perles de rubis enfilés sur un fil de soie (je présume que ce soit de la soie).

Prix du bijou : 264 000€.

Dans un second temps, je vous invite chez Chaumet. Une marque que j’adore grâce à leur collection « araignée ». Doux, délicat et féminine, cette marque vous offre un vrai univers pour toutes les femmes aimant le bijou si naturel. Je vous ai sélectionné un collier serti de diamants et d’un rubis – la pièce centrale. Collier « Joséphine » est en platine, rubis taille coussin. Le supplice pour nos yeux.

Prix du bijou : sur demande.

 

Un article que vous pourrez aimer par ici.

Author: Une Ronde à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam