Bijoux du 17ème siècle

Bonjour les fashionistas, comment allez-vous ? En 2010, j’ai étudié la joaillerie à l’école BJOP à Paris pendant deux ans. Deux années extraordinaires où j’ai acquis des techniques pour la fabrication ainsi dans le dessin. De plus, j’ai étudié l’art du bijou du Moyen-âge à aujourd’hui.

Ce matin, je vous parle des bijoux du 17ème siècle. Un peu d’histoire ne vous fera pas de mal, au contraire votre culture va évoluer 😀 Comme le dicton le dit : vous serez moins bête en allant vous coucher ce soir.

Un nouveau style

Au XVIIème siècle, le style baroque naissait à Rome et s’étendra dans toute l’Europe. Le style baroque est reconnu pour son exubérance, les volumes sont accentués et amplifiés par des courbes, des arcs-de-cercle…

17ème siècle : signe extérieur de richesse

Avant le 17ème siècle, les bijoux ne représentaient pas le signe de la richesse mais plutôt une valeur sentimentale. Au 17ème siècle, tout s’inverse. Plus le client à la grosse pierre sur son bijou, plus il détermine le niveau de sa richesse. Même si les grosses pierres sont rares, les gemmes vont jouer un rôle important. Le diamant affirme sa dominance !

Les bijoux se répartissent sur deux catégories : la bijouterie et la joaillerie. La taille brillant est très demandée : 56 facettes sur la table. 

Motifs au 17ème siècle

Les bijoux de tête et les épingles sont très en vogue, au XVIIème siècle. Les ornements de corsage sont le plus souvent cousus ou suspendus au vêtement.

Une partie du 17ème siècle, les bijoux aux motifs religieux sont encore dominant; surtout en Espagne. Ils sont ornés de scènes peintes sous verre ou réalisées en fixé sous-verre (feuilles d’or placées sous des plaques de cristal de roche ou de verre) représentant l’Annonciation, la Nativité, l’Assomption de la Vierge ou un saint en contemplation – source le musée des arts décoratifs.

La flore est traitée de façon à peine « stylisée » sur des ornements de corsages ou sur des épingles de coiffure en argent émaillé orné de diamants ou de cristaux de roche dont les revers portent un décor polychrome en émail.

Dans l’Europe, les nœuds Sévigné, les tulipes, les girandoles sont très à la mode. Le thème de la mort se retrouve sur les montres, bagues ou autres bijoux.

Les bijoux du 17ème siècle

  1. Les broches qui se portent à la poitrine et qui réunit les extrémités du col de dentelle
  2. Les bijoux de tête
  3. Les épingles
  4. Les bracelets doubles de perles
  5. Les boucles d’oreilles à girandoles
  6. Le bijou de Sévigné
  7. Les perles qui se portent en longues chaînes sur les épaules
  8. Les colliers en perles avec une perle noire montée au centre
  9. Les aigrettes dans les coiffures des femmes mais aussi des hommes
  10. Les montres et pendentifs avec le motif de la tête de mort.

J’espère que vous en avez appris un peu plus sur les bijoux du 17ème siècle. Je vous souhaite une excellente journée et un très bon weekend. Bisous. Mary

Author: Une Ronde à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam