C’est normal d’avoir mal pendant ses règles !!

Mes Amours, je viens vers vous pour vous parler d’un sujet qui fâche lorsque j’entends – lors de témoignages – « c’est normal d’avoir mal pendant ses règles » !!! Il est normal certes d’avoir mal car les règles sont généralement douloureuses. Cependant, ce n’est pas normal de souffrir autant en perdant du sang. C’est comme si un médecin disait : « Mr, c’est normal d’avoir mal à cause d’un coup de couteau dans le bide ! ». Choquant ?! Pour moi – et bien d’autres – ça l’est 🙁

Je suis atteinte d’une endométriose profonde digestive depuis mon plus jeune âge et seulement diagnostiquée à 30 ans, il y a deux ans. J’ai été diagnostiquée par hasard grâce à la recherche sur Google que ma maman a faite un soir quand je lui ai dit que j’en avais ras le bol de souffrir pendant et hors de mes règles. Je ne vais pas revenir dessus, plutôt mon ressenti de la maladie et vous expliquer où j’en suis. Je témoigne de cette Merde qui handicape beaucoup de femmes à l’heure actuelle, malheureusement.

L’endométriose, qu’est-ce-que c’est ? D’après l’association EndoFrance, voici ce qu’est cette maladie :

L’endomètre est le tissu qui tapisse l’utérus. Sous l’effet des hormones (oestrogènes), au cours du cycle, l’endomètre s’épaissit en vue d’une potentielle grossesse, et s’il n’y a pas fécondation, il se désagrège et saigne. Ce sont les règles. Chez la femme qui a de l’endométriose des cellules vont remonter et migrer via les trompes. Le tissu semblable au tissu endométrial qui se développe hors de l’utérus provoque alors des lésions, des adhérences et des kystes ovariens, (endométriomes) dans les organes colonisés. Cette colonisation, si elle a principalement lieu sur les organes génitaux et le péritoine peut fréquemment s’étendre aux appareils urinaire, digestif, et plus rarement pulmonaire.

On a même coutume de dire qu’il n’y a pas une mais “des” endométrioses car cette maladie ne se développe pas de la même façon d’une femme à l’autre… Il n’existe pas de certitudes concernant l’endométriose si ce n’est qu’elle revêt différentes formes à différents endroits selon différentes proportions d’une femme à l’autre.

Après cette petite explication, vous savez que chaque femme est différente et que nous n’avons jamais le même parcours même si les douleurs peuvent se ressembler. Je suis suivie depuis octobre 2017 par Docteur B. à l’Hôpital Tenon, Paris 20ème et j’en suis très satisfaite pour le moment. C’est un médecin qui sait écouter ses différentes patientes, qui prend en compte de ce que je ressens et de ce que je pense de la maladie. Alors qu’est-ce-que je pense de l’endométriose ?

C’est une Merde, une Salope, une Emmerdeuse de première ! Encore aujourd’hui, je ne l’ai pas acceptée et j’ai dû mal à vivre avec elle, en sa présence. Et pourtant il va falloir que je fasse avec. Cependant ça m’a l’air très compliqué surtout au niveau de l’intestin. Comment travailler alors que je peux avoir une crise à tout moment ? Effectivement, les douleurs sont quotidiennes mais les crises elles viennent quand elles le veulent, sans prévenir la plupart du temps. A ce moment-là, je dois vite : soit trouver des toilettes au plus vite, soit rentrer chez moi le plus rapidement possible ou plier en 4.

Que faire ?

Ce soir, nous sommes le lundi 12 août 2019 : j’ai décidé de prendre ma vie en main en cherchant un travail de community manager ou d’assistante de production dans la bijouterie fantaisie. Depuis deux semaines, je postule à différentes annonces pouvant m’intéresser avec une nouvelle lettre de motivation et un CV qui en jette afin que je sois remarquée. Il faut bien se démarquer par rapport aux autres donc il faut travailler sur ses différentes candidatures et de ne pas envoyer n’importe quoi à n’importe qui. Le copié-collé n’existe pas et ne doit plus se faire.

J’aimerais beaucoup travailler dans une agence de marketing d’influence ou une agence de communication, ou dans l’agro-alimentaire ou encore pour des marques de bijoux ou cosmétiques. Je vais tout mettre en oeuvre pour y entrer puisque mon but final est de devenir Social Media Manager en Marketing d’influence, événementiel chez mon très cher ami Mickey ! Je souhaiterais travailler chez Disney car c’est le lieu où mon bonheur sera présent. Lorsque je me rends à Disney, la maladie me laisse ce moment de joie, d’amusement et toute la pression de l’endométriose disparaît pendant un certain temps. Le soir ? Elle me fait savoir que je suis enceinte d’elle. J’ai une stratégie pour être embauchée qui restera bien secrète et je sais que j’y arriverai. Un jour, avant es 40 ans. Je vais reprendre des cours d’anglais pour l’oral car l’écrit et la lecture se passent bien.

Mes projets futurs ?

J’ai quelques projets que je vais mettre en place dès que j’aurai à nouveau un travail parce que j’ai besoin de rêver :

  1. Ce n’est pas spécialement un projet car je sais que je le ferai : fêter mes 33 ans sur le thème de Disney. Cette année, c’était Harry Potter. En 2020, ce sera Mickey. Avec des jeux, des énigmes et un gros gâteaux sans lactose en forme de Mickey !
  2. Le projet anniversaire des 35 ans de moi-même. Je n’ai pas eu le droit à mes 30 ans car un problème familial est survenu. Pour mes 35 ans, je ferai une grande soirée avec ma famille et mes amis.
  3. Je souhaiterais également refaire mon blog « UneRondeàParis » en ayant un nouveau design et un nouveau logo.
  4. Je souhaiterais partir en Belgique, l’année prochaine avec mon chien; faire le parc d’attraction Futuroscope ainsi que Europa Park avec des amis.
  5. Je souhaiterais passer quelques semaines de vacances chez mon frère et ma belle-soeur en Espagne pour profiter de mon neveu et de mes 2 nièces. Toutes ces choses sans avoir mal.

Mon choix pour vaincre la maladie même si celle-ci ne se guérie pas : je vais me faire poser un « implant hormonal » le 18 septembre 2019 et voir si les douleurs disparaissent ou sont moindre afin que je puisse vivre comme tout le monde et ne pas mettre de couches 😀 Je plaisante, je ne le ferai jamais ! Voilà tout le monde, vous savez « presque » tout de ma situation actuelle. Bien entendu, je vous l’a fait courte car je ne vais pas vous exposer toutes mes souffrances quotidiennes. Cela pourrait vous dégouter.

Je veux me voir comme ça de nouveau :

 

 

 

 

 

 

2 Comments

  • Coucou vous avez raison il faut se donner des buts dans la vie bon c’est sur le principal c’est cette fichu maladie mais je vous souhaite de tout coeur de réussir votre projet travail se serait top chez Disney Allez bon courage bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam