Des livres de mon enfance: Charlie et la chocolaterie, l’enfant noir…

Mes petits chats, j’espère que vous vous portez bien. Parfois, je rêve d’aventures, de pirates et de princesses, de m’envoler vers les étoiles comme Peter Pan ou de combattre les dragons. Venez en ma compagnie à travers mes pages de livres de mon enfance. Let’s go !

♦ L’enfant Noir, j’ai pleuré ♦

J’ai lu ce livre lorsque j’étais en cinquième, un livre que ma professeur de français m’avait donné (nous avait donné, à la classe entière) pour un contrôle dans un mois et demi. Vous savez ces livres qui sortent de nulle part et que les professeurs aiment nous torturer avec. Sauf que celui-ci fait partit de mes préférés, j’en ai deux autres mais que je ne vous parlerai pas dans cet article. “Camara Laye”, l’auteur du livre évoque dans ce récit autobiographique son enfance, ainsi que la richesse et la chaleur de la culture africaines qu’il a dû quitter pour s’ouvrir à la modernité. Le récit que nous donne Camara Laye est un “hommage” à la terre africaine. C’était parfait pour moi car, à l’époque – encore aujourd’hui mais moins – j’étais en adoration du continent Africain, plus spécialement de l’Afrique Noire. Ce récit est bouleversant, bien écrit provoquant des rires et des pleurs. La culture africaine est bien inscrite, il l’a retranscrit avec des mots simples afin que tout le monde puisse la comprendre. “L’enfant Noir” est le roman africain le plus lu en Europe. La déchirure entre modernité et tradition étant l’œuvre dans la vie de ce jeune africain donne à cette autobiographie une dimension universelle.

♦ Disneyland, inoubliable ♦

Je ne pouvais pas ne pas vous parler de Disneyland. Déjà toute petite, mes parents achetaient les livres de mes Disneyland préférés. Cependant, ils étaient dans un petit format avant d’être dans le grand format. Plus court et plus rapide pour lire l’histoire le soir avant de dormir. Cendrillon, Ariel la petite sirène, Blanche Neige et les sept nains et La Belle au bois dormant étaient mes histoire dont j’étais en admiration. Je ne vais pas faire un discours dessus, vous les connaissez les histoires ! Encore aujourd’hui, l’univers de Disneyland a une grande place dans mon cœur. Pourquoi pas devenir leur community manager pour leur compte français ?!

♦ Le Petit Nicolas

Reconnaissez-vous ce petit garçon ? Le Petit Nicolas, un et même plusieurs livres lui ont été consacrés. Je pense les avoir tous lus lors de mon enfance. Je les ai tous adorés, je me sentais bien et le récit était amusant. Petit garçon faisant des bêtises, la vie réelle des enfants. Il aime l’école surtout lorsque la récréation se fait entendre. Il n’aime pas les filles car elle pleurent beaucoup trop pour lui. Il ne comprend pas pourquoi son père s’énerve lorsqu’il reçoit un paquet de mémé, il part en colonie de vacances et se fait plein de nouveaux amis… Une vie palpitante pour un enfant de son âge.

♦ Sacrées sorcières ♦

C’est un livre qui m’a beaucoup plu. Hilarant, surprenant et faisant un peu peur, tout de même. “Sacrées sorcières”, un petit garçon de sept ans venant habiter chez sa grand-mère après la mort de ses parents, dans un accident de voiture. Sa grand-mère et lui sont très proches, fusionnels. Un matin, elle lui apprend que les sorcières existent et vivent dans notre monde, avec nous. Elles sont tout le temps à la recherche d’enfant pour les faire bouillir dans leur cocotte minute car elles n’aiment pas du tout les enfants. 

♦ Charlie et la chocolaterie ♦

Le dernier livre est et restera mon livre préféré. L’adaptation du livre au cinéma a été médiocre pour moi. J’ai trouvé le film d’un ridicule, la mise en scène était médiocre et le rôle que Johny Depp a interprété fut très dérisoire.Cependant, le livre était une tuerie. J’ai tout de suite accroché à l’histoire. Cette famille vivant dans une toute petite maison très vieille ainsi qu’en mauvais état. Les grands-parents dormant dans un seul et même vie: la partie la plus poignante. Dans le livre comme dans le film, vous pouvez voir la pauvreté mais une famille soudée et heureuse. Le milieu du livre, la partie où les enfants gagnants se retrouvent dans la chocolaterie se lit avec une facilité. Pour ce qui est du film, cette partie est très médiocre et vire à la catastrophe. La fin reste à l’identique. Je préfère le livre, je le lis encore et le ferai découvrir auprès de mes neveux et nièces.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  • Merci pour cet article j’avais acheté a ma première fille la collection de disney et quand son frère et sa sœur sont venus au monde c’es telle qui leur faisait la lecture Elle les a tous gardés et quand mon petit fils sera un petit plus grand elle pourra lui raconter ces histoires Mes deux filles adorent le film Charlie et la Chocolaterie elles le connaissent par cœur j’avoue que je suis un peu comme elles mais je ne savais pas qu’il existait en livre il va falloir que je le dise a mes filles 🙂

    • Qu’elles le lisent il est génial. De plus il y a des dessins à la plume qui sont magnifiques ! Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam