[Psycho 6]: Comment bien mener sa vie quotidienne ? #life

Je ne vous apprends rien si je vous dis que la vie n’est pas si rose que nous pouvons croire. Certes, la vie nous offre des petits moments de bonheur, heureusement ! Cependant, pour certaines personnes, la vie quotidienne n’est pas simple du tout et aujourd’hui, j’en fais partie. Hélas !

Je ne vais pas m’apitoyer sur mon sort, bien au contraire, j’ai envie de vous parler de la vie quotidienne de chacun. Je ne veux plus vous cacher mes émotions, vous en saurez davantage sur ma chaîne youtube car j’ai vraiment envie de vous partager mon expérience de la vie.

Pas de remèdes miracles !

Je me répète chaque jour depuis près de dix ans que je m’aime. Faux, archi faux. Ce n’est pas physique – un peu tout de même; le problème est plus la personne dont je suis devenue. Une personne me donnant pas confiance en moi. Parfois obligée de mentir pour pouvoir exister. Nous le faisons tous un moment dans notre vie. Tant que c’est un petit mensonge, rien est important. J’ai dû mentir au moins 6 fois dans ma vie au sujet… de sexe. Je ne vais pas aller plus loin car j’ai honte, je ne veux pas partager cela avec vous car c’est un peu ma vie privée. Il n’y a donc pas de remèdes miracles pour être heureux dans ce monde. Il faut dans un premier temps s’accepter. Comment peut-on s’accepter si en se regardant dans un miroir, nous ne voyons que de la colère, de la tristesse, du dégoût ?

Positiver un peu plus chaque jour… faire des choses qui nous bousculent peuvent changer notre façon de vivre. Ne jamais baisser les bras, être forte, être courageux. STOP ! Je n’y arrive plus. Pourquoi je n’y arrive pas ? J’ai pris la décision d’aller me faire aider, voir à nouveau une psychologue car je sens que je pars en dépression….

La dépression, comment s’en sortir quand nous avons touché le fond une première fois?

Je ne veux certainement pas y retourner dans la dépression. Je l’ai vécue pendant 11 ans (de mes 11 ans à 22 ans) et j’ai touché le fond. Grâce à ma famille, à une amie et à certains médecins, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai levé la tête hors de l’eau. Le suicide, les idées noires, les scarifications…. oui je l’ai fait, j’y ai pensé pendant ces longues années de solitude, de trou noir, de souffrance. Je pensais qu’à 11 ans, mon secret étant en moi depuis 2 ans, allait changer ma vie en positif. L’inverse fut une étourderie de ma part. Et c’est pour cela que je n’aime pas mon moi intérieur. A 30 ans, je suis restée une petite fille. Je ne me vois pas adulte. Mon esprit est enfermé à l’enfance car je n’ai pas vécu comme une adolescente normale. Je n’ai pas fait les 400 coups à mes parents, je n’ai pas fait de crise d’adolescence comme mes amies. NON ! Je me suis recroquevillée telle une moule échappant à son prédateur; pour cacher ma souffrance, ma solitude.

Résultat de recherche d'images pour "dépression"

Cette photo me représente bien encore aujourd’hui. Je vous cache mon vrai visage qui est si sombre, si triste, si malade et qui me fait chier royalement !!!!

La psychologie, un bon moyen de s’en sortir !

Mardi dernier, j’ai eu rendez-vous avec un nouveau gynécologue et je lui ai avoué que je tombais en dépression. JE N’EN VEUX PAS, PLUS ! Je fais des cauchemars sur le viol, l’agression sexuelle alors que je n’en fais plus depuis mes 20 ans; j’ai du mal à me lever le matin et à me motiver pour sortir; des idées noires me surviennent d’un coup et je vois mon humeur changée toutes les heures à cause de la pilule en continue…. Je lui dis STOP à ce début de dépression car je n’en veux pas. Je veux m’en sortir et être heureuse dans ma vie de tous les jours, même si parfois la vie est difficile. Je veux à nouveau sourire sans cacher mon visage de derrière.

Il va falloir pour cela que je vois une psychologue. A nouveau, je dois travailler sur moi et apprendre à m’aimer, à m’accepter. Même plus, à changer la femme que je suis en une autre femme que j’aimerais davantage. Je ne veux plus me sentir bête, faible, honteuse. Je souhaite être une femme confiante, aimante, souriante, agréable mais je garde mon caractère de cochon, lol !

Résultat de recherche d'images pour "être heureux"

Ma vie quotidienne:

  • Debout 8 heures du matin: je promène mon toutou adoré Jafar, les cheveux en pétard mais cachés sous une énorme écharpe. Apparemment je séduis plus les hommes en étant en pyjama, que maquillée et bien habillée. Aller savoir ce qui cloche !
  • 8h45: je donne à manger à mon chien. Je prépare mon petit-déjeuné (attention je fais un régime): 1 fruit, 1 jus de fruit coupé avec de l’eau, un peu de lait d’amande chocolat mélangé avec du muesli chocolat et le tour est joué.
  • 10h00: je prends ma douche routine du matin en me savonnant, en faisant un gommage. J’hydrate ma peau surtout en ce moment avec le froid. J’ai des démangeaisons à l’heure où je vous écris cet article.
  • 15h00: je promène à nouveau Jafar. Une heure de promenade minimum quand je ne suis pas en crise. Je joue avec lui au catch, avec son doudou tortue ou cochon qui fait pouet pouet !
  • 17h00: Jafar mange ses beaux haricots verts et moi mon petit goûter, 15 amandes.
  • 17h30: je mange mon déjeuner. Je n’arrive pas avant pour le moment. Si j’y arrive, c’est à 14 heures avant la promenade à Jafar.
  • 20h00: dernière sortie du chien. Ouf ! Je suis fatiguée la plupart du temps pour la dernière promenade. Monter au moins 3 fois 3 étages sans ascenseur, en ayant les douleurs que j’ai, ce n’est pas facile tous les jours.

Je vais essayer de sortir tous les deux jours, de m’aérer la tête, de faire des nouvelles rencontres. Je souhaite devenir bénévole dans deux associations dont une pour des enfants malades. Celles-ci me feront bouger de ma vie quotidienne maussade. Je ne penserai plus, dans ces moments, à l’endométriose ! Il faut que je me motive car j’ai envie de m’en sortir et de me montrer de quoi je suis capable. Je sais que je peux y arriver et j’y arriverai, il le faut !

Il y a pire ailleurs, parfois il ne faut pas aller bien loin pour le constater. Un petit bonjour à une personne sans domicile fixe, même si vous ne lui donnez pas d’argent, elle sait qu’elle existe à vos yeux et cette personne gardera le sourire même si sa vie est difficile. Ils ne vous mordront pas, ne vous inquiétez pas. Ils sont inoffensifs, même bourrés.

Image associée

Je suis désolée, pas vraiment, pour cet article mais j’ai eu envie d’écrire, de mon confier à vous pour une fois. Je vous adore et je vous retrouve lundi pour un article mode ! Bisous et bon weekend.

Résultat de recherche d'images pour "citation sur la vie"

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam